Skip to content

Téléanesthésie des mâles adultes

6 avril 2017
by

Chaque année, au printemps, après la fraye des velours, nous coupons les bois des mâles adultes juste au dessus des meules. L’intervention n’est pas douloureuse (les bois sont alors constitués de tissu osseux mort), mais très stressante pour les animaux. On choisit donc de les anesthésier. Le fait de les « avoir en main » est pour nous l’occasion d’effectuer des prélèvements : de sang (mesures biochimiques), de poils (mesure du cortisol, indicateur de stress) et de crottes (cortisol et parasitisme).

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :